Un pour mille

Oui mais trois fois rien, c'est déjà quelque chose R.Devos

22 juillet 2012

T'occupe !

Où il est encore une fois question du Dr Mohamed Metwalli El Sharawy.

3300242_max

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette fois c'est son élève Omar Abd El Kafi عمر عبد الكافي qui raconte une ... anecdote.

Un jour dit-il, le Cheikh m'a demandé de l'accompagner pour arranger (rabibocher), entre deux époux sur le point de divorcer, je me suis dit mais quel besoin a t-il donc de se déplacer lui même pour ce genre de choses il est malade, il pouvait très bien déléguer un de ses élèves mais bon, ne pouvant rien refuser au Cheikh je l'ai accompagné.

Avant que nous soyons sur place, il m'a regardé et m'a dit, comment se fait-il que tu ne m'aies rien demandé au sujet du couple dont il s'agit ? Puis il a poursuivi quelque chose comme: Le père de la fille est un vendeur de boissons alcoolisées et c'est lui en fait qui veut la divorcer de son mari, alors que ce dernier justement est l'une des rares personnes pieuses auxquelles il ait eu affaire (tous les gérants successifs qu'il a mis en place par exemple, ont essayé de l'arnaquer).

Mais en fait la simple évocation du business du père de la femme m'avait déjà complètement bloqué. A l'arrivée je lui ai demandé S'il vous plait Cheikh allez y tout seul, je vous attendrai dans la voiture.

Il est descendu, est venu de mon côté et m'a pris par la main... C'est le cheikh hein alors hors de question de lui tenir tête ni de lui refuser quoi que ce soit, bien à contre-coeur il a bien fallu que je descende de voiture.

Avant d'entrer il s'est arrêté puis m'a "rudoyé" gentiment: renouvelle d'abord ta niyya [Note: La niyya dans tout acte fait sur le sentier de Dieu, est une histoire d'expression interne des intentions que l'on voudrait mettre derrière cet acte, elle est secrète entre le croyant et son seigneur et est obligatoire pour permettre à celui qui va faire cet acte de foi supposé, de discerner entre ce qui a vraiment été fait sincèrement pour Dieu seul, par opposition à ce qui pourrait être fait pour que les bipèdes disent oohhh untel est pieux, untel est généreux, comme untel est un "saint homme", bref dès l'instant où ça n'est pas sincère, c'est pure auto-arnaque rien de plus]

Le cheikh m'ayant ordonné de renouveller ma niyya, je me suis concentré un moment m'excusant presque d'intercéder pour une famille dont le chef était vendeur de boissons alcoolisées et j'ai pensé EN MON FOR INTERIEUR sans piper mot, quelque chose comme, Seigneur s'il vous plait ça reste un acte béni consistant à arranger entre deux époux et puis il y a tous les droits qu'a le cheikh sur moi... soyez indulgent s'il vous plait

C'est alors qu'il s'est tourné vers moi et m'a littéralement laissé sans voix en me disant texto:

" ما لاكش دعوة انت بحقوق الشيخ..." t'occupe des droits du cheikh... No comment الله اكبر

 


Commentaires

Poster un commentaire