Un pour mille

Oui mais trois fois rien, c'est déjà quelque chose R.Devos

04 janvier 2011

M.KETSCHKER professeur au lycée Youghourta à Constantine

Il s'appelait M. KETSCHKER (son prénom? mais vous n'y pensez-pas). C'était un alsacien qui vivait avec son épouse à Constantine et qui a été mon professeur de physique chimie durant mes deux premières années de lycée de 1982 à 1984.

Aaahhh M. Ketschker

Maigre comme un clou, des moustaches bien soignées, cheveux courts mais abondants, neuf mois  sur douze en jean, mais souriant douze mois par an...

Et il devait l’aimer Constantine pour y rester ainsi au milieu de rares autres français, 20 ans après l’indépendance.  Mouais, sûrement pas pour les beaux yeux de son salaire de prof de lycée…

Un sens du détail que d’aucuns diraient obsessionnel, un dévouement certain et au final, un pédagogue de génie. Comment je prétendrais le savoir ?  Très simple, alors que son physique à la Renaud aurait du lui donner un charisme de flanc aux pruneaux, le silence durant ses cours et ses séances de travaux pratiques était quasi-religieux… Oui nous l’aimions beaucoup et fait rarissime : tous sans exception à un âge pourtant ou les adultes hein… Qui plus est profs...

Je me souviens de ses charmantes petites manies aussi, il avait en effet tendance à dire très précisément ce qu’il allait faire étape par étape dans la minute qui allait suivre. Rien de grave jusque là vous me direz ? Oui sauf que parfois ça donnait ça :

Alors, je vais prendre cette coupelle dans ma main gauche – Et il prenait la coupelle dans sa main gauche

Ensuite je vais mettre cette feuille de papier sur la table – Et il mettait la feuille de papier sur la table

Je vais maintenant mettre un peu de limaille de fer sur la feuille de papier – Et il ceci cela

Après quoi, je vais étaler un peu la limaille de fer avec les doigts – Et devinez quoi ? … Il tenait parole :-)

Le hic, c’est que cette manie de tout énoncer clairement avant coup, revenait aussi à annoncer le résultat prévisible d’une expérience avant de la faire. Du coup, quand le résultat escompté n’était pas au rendez-vous, il fallait voir la tête qu'il faisait, nous ignorant superbement et regardant pendant de longues secondes avec scepticisme ce qu'il avait sous les yeux, se demandant sûrement  quelle étape vi-ta-li-ssime contenant tout l’essentiel de ses indispensabletés, il avait du fatalement zapper.

Et est-ce qu’on en profitait pour faire des gnagna-gni, ou échanger des rires moqueurs derrière son dos ? Que nenni, on pardonnait tout à M.Ketschker. Et ce d’autant plus facilement, que le TP d’après, l’expérience marchait derechef comme il le … prophétisait à la virgule près.

Pourquoi M.KETSCHKER ?

Je ne me souviens pas je promets que c’est sérieux, l’avoir vu un jour s’emporter contre l’un d’entre nous. Jamais vu ça ni avant ni après lui.

Et puis quel humour, parfois il nous tordait de rire en prononçant les mots arabes qu’il connaissait, des courgettes, puis il attendait un peu ménageant son effet… Des djriouat quoi.

Ça ne lui est arrivé qu’une fois (avec le recul il avait du boire la veille je ne vois que ça)  mais un jour il nous a appris qu’il ne fallait pas confondre ‘amputer une jambe et enjamber une …’ :-)) on en était sur le fondement. Pas facile d’oublier une citation pareille…

A cette exception près, personne ne lui arrivait à la cheville  dès qu'il s'agissait de finesse, de bonté et de l'art de la parole amène. Un jour dans le bulletin que j’ai gardé (voir plus bas), il a écrit : ‘Très bon trimestre a confirmé sa grande valeur’ et comme son avis pour moi mais aussi pour les membres de ma famille était extrêmement important, cette phrase m’a valu d’être sur des nuages hors du temps et de l'espace, à me prendre pour ce que je ne suis pas pendant des mois :-)

Cher M.KETSCHKER,

J’ignore pourquoi vous avez fini par partir, j’ose simplement espérer que vous allez bien et que vos souvenirs de cette période ne sont pas trop mauvais, car moi je ne vous oublierai jamais.

Merci Monsieur

Le fameux bulletin de notes, de la deuxième année.

A y voir de près, on devine la professeur de Français Melle Mili se tromper dans l'accent de 'Très', puis être suivie en cela par M. Bourdine le professeur d'Anglais (toutes deux personnes charmantes par ailleurs), arrive M. KETSCHKER qui ne peut décemment pas corriger d'une manière trop voyante, mais qui ne peut pas non plus commettre une faute intentionnelle et qui décide alors de couper la poire en deux, en faisant un accent horizontal ... Malin!

Arrive enfin le professeur de  Sciences Nat qui a repéré le manège mais qui n'en sait pas plus que ça, alors tout aussi malin il écrit Très en abréviation T. et hop!

Merci Messieurs Dames, aucun accent de travers ne changera quoi que ce soit à ce que je vous dois.

img076


Commentaires

    Ahhhh!

    Ce papier est un petit délice! Merci

    Posté par A.Nonyme, 06 janvier 2011 à 10:09
  • Je suis prêt à croire que MAINTENANT, oui il l'est
    Merci

    Posté par ecpc, 06 janvier 2011 à 12:12
  • Posté par ad3956, 18 mars 2011 à 09:15
  • C'est lui qui a conforté mon gout des Etudes

    Je suis un de ces anciens élèves, je dois dire que c'est lui qui m'a donné le goût du résultat, j'ai été son élève de 1979 à 1981, j'étais alors un jeune immigré retourné dans son pays d'origine pour apprendre l'arabe, j'ai du revenir en France après un grave accident.

    Posté par Rabah, 13 février 2012 à 17:09
  • Salam Rabah,

    D'abord M. Ketschker fils ensuite M. Ketschker lui même ont pris connaissance de ce billet.

    J'ose espérer qu'ils referont un tour par ici, pour prendre connaissance de votre mot qui devrait leur faire grandement plaisir.

    Merci

    Posté par ecpc, 13 février 2012 à 19:15
  • un grand MERCI

    Puisque M Ketschker peut nous lire, je veux lui adresser par ce biais un très grand merci, car grâce à mon amour des sciences physiques et des mathématiques dont il a été un des grands architectes, à mon retour en France en 1981 et après une longue période de rééducation, j’ai poursuivi mes études, passé mon BAC, après un premier cycle en mathématiques appliquées j’ai intégré l’école supérieure des sciences appliquées à l’ingénieur de Mulhouse et je suis aujourd’hui directeur de projets pour une grande entreprise Française. Encore une fois un très grand Merci à Monsieur Ketschker et à tous ceux qui ont éclairé mon parcours.

    Posté par Rabah, 16 février 2012 à 16:03
  • remerciements

    J'étais dans la même classe que abderaouf Bourghoud et je dois dire que j'ai beaucoup appris de mr Ketchker.Merci pour tout ce que vous nous avez inculqués.

    Posté par Belounis, 17 février 2012 à 21:24
  • bravo

    j'ai lu avec grand plaisir et émotion le premier texte à propos de ce professeur exceptionnel, ainsi que les commentaires. J'ai enseigné l'allemand au Lycée Youghourta de septembre 1967 à juin 1969. J'ai eu parmi mes élèves( en 1ère et en terminale), et ne l'ai jamais oublié, Badreddine BOULKROUN, élève exceptionnel d'intelligence. Qu'est-il devenu ? Je me souviens d'avoir eu son petit frère Noureddine en 4ème. Salut et amitiés à tous. Une retraitée qui a aimé ses élèves algériens !

    Posté par Mme DUPONT, 03 octobre 2012 à 14:48
  • Chère Madame

    Mes respects à vous et merci pour votre mot, je suis quant à moi persuadé que vos élèves vous aimaient aussi et qu'eux aussi se souviennent de vous.

    Pour les BOULKROUN Badreddine et Noureddine, c'est promis, j'essaye de me renseigner et même si je n'arrive pas à amener l'un ou l'autre à vous répondre par eux mêmes, j'essaierai au moins d'avoir des informations sur eux à vous communiquer.
    RDV ici-même dans quelques jours

    Merci encore et portez-vous bien

    Posté par ecpc, 04 octobre 2012 à 13:46
  • Bonjour Mme,
    ça y est les frères BOULKROUN sont identifiés et mon adresse e-mail leur a été communiquée via des parents à eux ce jour même.

    Dès qu'ils me contacteront, je les inviterai à vous répondre ici même.

    Mais si vous souhaitez que je leur communique l'adresse e-mail que vous avez utilisée la dernière fois que vous avez posté, alors vous voudrez bien me le confirmer via le lien contacter l'auteur du Blog.

    Bien à vous

    Posté par ecpc, 07 octobre 2012 à 21:26
  • MERCI. Tout simplement.

    Merci pour l'auteur de cet article et merci aussi pour tous ceux qui l'on commenté. Il y a de l'émotion dans l'air. Se souvenir de son enseignant de Terminale et lui consacrer un papier plusieurs années après est l'une des meilleures reconnaissances. J'aimerai pouvoir faire la même chose. Malheureusement je suis comme frappé ... d'amnésie. Je ne me rappelle que de certaines périodes de mon enfance sans importance. Etudes scolaire, secondaires et universitaires à Alger.

    Posté par Dr GHEDIA AZIZ, 22 février 2013 à 21:30
  • Salam Hakim,
    Votre passage et la sincérité de votre mot me touchent particulièrement, merci Monsieur.
    Et ne vous en faites donc pas, les belles sirènes finissent toujours par remonter à la surface...

    Attention, des sirène sirènes hein pas les copines de la perrine, de la fac centrale, de dergana ou de l'incontournable mustapha bacha

    PS: Figurez-vous qu'après Constantine c'est à Alger que j'ai fait mes études universitaires Bab ezzouar pour être précis, Babez pour certains dont je ne suis pas

    Sellemli âla el bahdja ou nass dzayer

    Merci encore

    Posté par ecpc (Constant), 23 février 2013 à 19:03
  • souvenirs

    J'étais dans la même classe que Abderraouf et je dois dire que mon passage au lycée Youghourta est inoubliable surtout les profs qui ont été merveilleux.Actuellement j'enseigne le français ds un cem à Zighoud Youcef.Merci Abderraouf pour ce billet.Bon courage

    Posté par samir, 08 mars 2013 à 18:22
  • appel

    J'appelle tous les anciens élèves de ma classe année 1982 -1983 et 1984 à se manifester.Cela fait des années que j'ai les ai perdus de vue.Merci Abderrraouf pour ce site qui va peut être nous permettre de nous retrouver.Bon courage Abderraouf.

    Posté par samir, 16 mars 2013 à 11:35
  • Merci à vous Samir,
    Et merci d'avoir préservé l'anonymat

    Quant à votre appel, j'ai bien peur hélas que les anciens soient plutôt à chercher du côté de Facebook ou apparentés.

    Baaahhh il y a déjà vous et moi
    Bon courage à vous aussi

    Posté par Abderraouf, 22 mars 2013 à 21:46
  • un grand Monsieur !!!

    oui j'étais son élève en classe de première S2 (1iere S2), il nous enseignait la physique-chimie. c'était 1971-1972. j'ai toujours mon bulletin scolaire ou sa signature est toujours la même. mais désolé je n'ai pas de ses nouvelles!

    Posté par douma19, 30 mars 2013 à 18:54
  • meilleur periode de ma vie

    je m appelle ARIOUA et j etais en classe science chez Mr KICHKER en 2e et terminale, je suis prof de sport et j ai fais mes etudes a ORAN univercite d essania et je passe le bonjour a tous les enciens eleves et profs.

    Posté par aref251, 08 avril 2013 à 12:41
  • souvenirs

    Salut Arioua.Enfin tu t'es manifesté.Je n'oublierai jamais tes gags en classe .Oui tu as raison c'est peut être la meilleure période de notre vie.Les années passées à Youghourta ont été tout simplement inoubliables.Merci à toi en attendant d'autres camarades de classe qui voudraient bien se manifester.Bon courage

    Posté par samir, 25 avril 2013 à 12:58
  • prtrait R Ketchker

    Ce portrait de Roland Ketchker est un chef d'œuvre d'observation,d'amour et d'humour!!Je suis un de ses anciens collègues:en effet j'ai enseigné les sciences naturelles au lycée Youghourta de 1964 à 1975.ces années ont été mes plus belles années d'enseignement et mes plus belles années de vie!Jamais je n'ai retrouvé à mon retour en France un tel contact avec mes élèves!Je salue tous les anciens élèves qui me liront et leur signale que je suis inscrir sur le site :copains d'avant,lycée YOUGHOUTA.Toutes nouvelles de leur part seront les bienvenues!!Amicalement.SIMEON Claude surnommé Si Smaîn.

    Posté par simeon, 03 juillet 2013 à 18:58
  • Merci Monsieur Simeon, merci Si Smaïn

    Vos paroles me vont droit au cœur même si je sais pertinemment que je n'ai aucun mérite, il faut croire en effet que vos élèves et ceux de M. Ketschker ont été à bonne école...

    Sinon j'espère que votre appel sera entendu et me ferai un plaisir dès leur accord obtenu, de vous communiquer par courriel les adresses de ceux qui voudraient vous contacter ailleurs que sur Copains d'avant .
    Bonne soirée

    Posté par ecpc, 03 juillet 2013 à 22:22
  • suite Boulkroun

    Je ne trouve votre message que ce jour, bien sûr vous pouvez donner mon adresse mail aux frères Boulkroun ! j'aimerais bien avoir des nouvelles .Amitiés et merci, Marguerite

    Posté par Dupont Marguerit, 07 juillet 2013 à 22:48
  • wanted bolkroun badr.

    J'ai eu l'occasion de passer le week-end en compagnie d'anciens coopérants de Constantine,dont Marguerite Dupont...Je lui ai remis en mémoire son message de recherche et votre réponse......il n'est jamais trop tard pour bien faire,d'autant plus que moi aussi,j'ai eu Boulkroun Badreddine comme élève!!! Amicalement

    Posté par Si Smaîn, 08 juillet 2013 à 18:41
  • une belle époque

    salam , c'est l'un des meilleur prof que j'ai eu ans toute ma carrière ,j'était lycéen durant la période 1982 à 1985 , ; pour vous dire j'aide mon fils qui a 14 ans et qui est en 4 AM à faire la physique et la chimie des cour que Mr .KETSCHKER nous a donné un excellent professeur . j'aimerais bien savoir ce qu'il est devenu ..et ...meci

    Posté par khaleeddd, 22 mars 2014 à 13:57
  • Salam et merci à vous Khaled,

    C'est ce que je fais aussi avec ma fille de 13 ans histoire de rattraper certaines... erreurs de son enseignante (calcul erroné de distance parcourue avec une formule qui ne vaut que si la vitesse est constante). Et au lieu de toucher du doigt son erreur et de rectifier, elle n'a rien trouvé de mieux que lui dire que son papa avait tort, voyez vous ça et que n'importe comment ces méthodes là c'était pour plus tard

    Baaahhh On va simplement dire qu'elle n'a pas eu la même chance que vous et moi d'être élève de M.Ketschker.

    Dieu vous garde ainsi que votre enfant et merci encore de votre passage et de votre partage.
    Abderraouf.

    Posté par ecpc, 23 mars 2014 à 06:18
  • profs du lycee youghourta

    je n'ai malheureusement pas connu M. Ketschker, j'avais deja quitté le lycee. Je voudrais, pour les plus anciens leur rappeler le nom de la prof de physisique chimie, melle scotto.J'avais eu aussi comme prof d'allemand mme Dupont, une petite femme tres charmante. je suis entré au lycéé juste apres l'indépendance en nov 62 j'y suis resté jusqu'en 69.

    Posté par Remache salah, 07 juin 2014 à 14:41
  • profs du lycee youghourta

    je n'ai malheureusement pas connu M. Ketschker, j'avais deja quitté le lycee. Je voudrais, pour les plus anciens leur rappeler le nom de la prof de physisique chimie, melle scotto.J'avais eu aussi comme prof d'allemand mme Dupont, une petite femme tres charmante. je suis entré au lycéé juste apres l'indépendance en nov 62 j'y suis resté jusqu'en 69.

    Posté par Remache salah, 07 juin 2014 à 14:42
  • merci M ketschker

    j'etais son eleve en 2d 1972-1973 tres bon et gentil prof

    Posté par delhami, 29 octobre 2014 à 14:03
  • @ Remache S et les anciens

    Le souvenir est vivace de cette rentrée d'octobre 1962.
    Et de tous les profs (malheureusement certains nous ont quitté).
    Je suis en contact, depuis pas longtemps, avec Si Smain, Mme et M. Dupont et l'ex Mlle Scotto. C'est un réel plaisir de parler des "choses" du passé en attendant de les voir. Bien sur c'est aussi un plaisir de savoir que les "anciens" (la génération "indépendance") n'ont pas oublié ... Un proverbe targui ne dit-il pas "rapproche ton coeur" surtout si tu es loin !
    Je lance un appel à tous ceux qui les ont connu de m'aider à organiser un séjour à Constantine en leur honneur, Mon adresse peut être communiquée à S. Remache. que je salue amicalement.

    Posté par A. Haddad, 25 décembre 2015 à 16:14
  • Salam M.Haddad,

    Excellente idée d'organiser un séjour à Constantine en l'honneur de nos - le mot est pesé - maîtres...

    Dans la limite de mes moyens, je serais ravi de participer à cet évènement et de vous aider à les recevoir comme ils le méritent. N'hésitez pas à me tenir au courant SVP.

    NB: Concernant l'échange d'adresses e-mail entre M. Remmache et vous-même, je viens de vous écrire à tous les deux.

    Bien à vous

    Posté par ecpc, 26 décembre 2015 à 11:16
  • Souvenirs d antan

    J étais élèves à youghourta de 1967 à 1973,que de beaux et merveilleux souvenirs,en passant par GAVENDA,Mmes MEZIANI SCOTTO, Mr SIMEON, BERNARD,KETCHKER,notre proviseur,la Poire,DJEMAM notre censeur,BOUTARFA notre surveillant général,nos profs d arabe NEDJAR,BOULAHLAISS et j en passe.

    Posté par Chikhi fouad, 09 avril 2016 à 23:27
  • Souvenirs

    Je me souviens de certains copains de classe entrés autres Kara mostefa salim,Khebbeb Med El hadi,Djabelkheir,Dali chaouch,les frères Aouati,Maarouf Rabah,Amiour,Bentchicou nacer,Belhadj toufik,Bentalha mourad,Athmane kamel,Zougheilach,Aissaoui,Farah,Derdour,etc et

    Posté par Chikhi fouad, 09 avril 2016 à 23:39
  • les souvenirs vont vivre

    bonjour à tous les anciens du lycée youghourta

    Posté par benayeche tayeb, 24 septembre 2016 à 22:16

Poster un commentaire